Les commerces de proximité à l’assaut d’internet grâce à Teekers

Alae Quarjouane et Jean-Georges Tonon fondateurs de la plateforme Teekers.

Le confinement bis entamé le 30 octobre a provoqué un nouveau coup de massue pour les commerces dits « non-essentiels » déjà fragilisés par la baisse de rideaux imposée de mars à mai lors du premier confinement. Bien décidés à contrer les géants du web comme Amazon pour sauver leur chiffre de fin d’année, les commerçants n’ont pas d’autre choix que de basculer à marche forcée vers la vente en ligne. Teekers, une plateforme web locale créée à Besançon semble être la solution idoine. Pris de court lors du premier confinement, les commerces dits « non-essentiels » s’organisent aujourd’hui en se convertissant à la vente en ligne. Fortement encouragés par le gouvernement, les systèmes de click and collect et de drive se sont multipliés ces dernières semaines. Une conversion express au e-commerce qui fait les beaux jours de la plateforme Teekers, fondée en 2017 par deux Francs-Comtois, Alae Quarjouane et son associé Jean-Georges
Commentaires