Les collectivités aux côtés des commerces

Alors que les librairies ont été catégorisées “commerces non-essentiels” elles ont mis en place des services de click and collect, aussi bien sur leur propre site internet que sur des plateformes dédiées.

Avec le deuxième confinement, les collectivités ont tout de suite instauré un certain nombre de dispositifs pour soutenir les commerces de proximité, forcés de baisser le rideau une seconde fois en l’espace de 4 mois : ligne téléphonique dédiée, aides aux loyers, mise en place d’un réseau de « click and collect » sont autant de mesures mises en place. Lumières éteintes, rideaux baissés, chaises relevées sur les tables... C’est une nouvelle fois un paysage bien morne qu’offrent les devantures et intérieurs des boutiques de centre-ville. Avec la fermeture de la plupart des commerces et services « dits non-essentiels », c’est tout un pan de l’économie locale qui est à l’arrêt. À Reims, la Municipalité a mis en place une ligne téléphonique dédiée : 03 26 77 78 79, ouverte de 8h30 à midi et de 13 heures à 17 h 30 à destination des commerçants. « Nous avons eu énormément d’appels depuis
Commentaires