Les chambres consulaires accompagnent les territoires

Régis Penneçot (à gauche) et Xavier Mirepoix (à droite) ont reçu les représentants des EPCI et de la région, à l’image de Jean-Claude Lagrange, vice-président en charge du développement économique (au centre).

Vendredi 26 mars, les chambres consulaires, la région et les EPCI ont dressé un premier bilan du Fonds régional des territoires.

Les chambres consulaires de la Côte-d’Or ont organisé vendredi 26 mars, une réunion pour pouvoir dresser un bilan intermédiaire concernant le Fonds régional des territoires (FRT). Pour l’occasion, Régis Penneçot, président de la délégation départementale de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat (CMA), et Xavier Mirepoix, président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Côte-d’Or Dijon métropole, ont reçu, dans les locaux dijonnais de la CMA Jean-Claude Lagrange, vice-président du Conseil régional en charge du développement économique, les représentants des Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) du territoire et des représentants d’entreprises bénéficiaires de l’aide FRT.

La région a en effet initié, pour venir en aide aux TPE et PME victimes de la crise sanitaire, un Pacte régional pour l’économie de proximité. L’objectif étant d’accompagner la reprise économique de l’économie de proximité. Ce pacte associe l’ensemble des EPCI de la région et la Banque des territoires. Au total, 41 millions d’euros ont été mobilisés en faveurs des entreprises et déclinés en deux fonds, le FRT avec une enveloppe de 30,8 millions d’euros sous forme de subventions par l’intermédiaire des EPCI et le Fonds régional d’avance remboursable pour la consolidation de trésorerie des TPE (Fract) avec un budget de 10,2 millions d’euros.

PLUS DE DEUX MILLIONS D’EUROS ACCORDÉS

À cette occasion, Gilles Durand, directeur du développement des territoires au sein de la CCI, a développé les données du FRT arrêtées au premier trimestre 2021. Au total, 739 dossiers ont été déposés sur le territoire de la Côte-d’Or, dont 242 éligibles, et 2,158 millions d’euros ont été accordés par Dijon métropole pour 83 %, mais aussi par la communauté d’agglomération Beaune Côte et Sud (16 %) et d’autres EPCI (1 %), soit un montant moyen accordé par dossier de 8.919 euros. Concernant la nature d’activité des demandeurs, les cafés, hôtels et restaurants représentent près d’un dossier sur deux (48,3 %), suivis par les commerces (16,5 %) et les services à la personnes (13,2 %). L’industrie et l’agriculture ne représentent respectivement que 1,7 % et 2,1 %.

Le Fonds régional des territoires reste ouvert jusqu’au 31 décembre 2021.

Commentaires