Les bouteilles à valeur ajoutée voyagent bien

(Droits réservés)

Le marché est marqué par une baisse des volumes (-1,8%) et une hausse du chiffre d’affaires (+0,3%). Dans un total des expéditions en baisse de 1,8% en volume (-4,2% pour le marché français), les exportations de Champagne progressent de 0,6% au bilan 2018, loin cependant derrière la performance de 2017 (+3,4%). La valorisation des ventes à l’exportation (augmentation des tarifs et développement des flacons à valeur ajoutée) contribue à une augmentation du chiffre d’affaires global (4 887 M€) de 0,3% et de 1,8% à l’exportation (2 851 M€). Sur les 30 premiers clients étrangers au-dessus de 10 M€ de chiffre d’affaires, 22 affichent des achats en hausse. Pour les plus significatifs : l’Afrique du Sud (+43,4%), la Nouvelle-Zélande (+16%), la Grèce (+15,3%) et Singapour (+15%). Les chiffres d’affaires en recul sont d’une ampleur moindre. Ils concernent cependant les deux premiers marchés : -1,5% pour les USA et