Les bords des lacs aubois se refont une beauté

Parmi les nombreux travaux prévus, la réfection des pontons pour l’amarrage des bateaux.

Le Département programme 1,2 million d’euros de travaux pour les équipements à vocation touristique.

Les lacs de la Forêt d’Orient possèdent un potentiel indéniable de développement touristique. Le Conseil départemental de l’Aube en est persuadé, et son président, Philippe Pichery, a décidé d’investir dans les équipements destinés à augmenter la fréquentation touristique des plans d’eau artificiels aubois.

Depuis qu’il est devenu l’unique gestionnaire des lacs et des équipements présents, le Département réalise un programme annuel d’investissements. La crise sanitaire qui a joué défavorablement sur la fréquentation touristique n’a pas pour autant freiné cette politique de valorisation et ce sont 1,2 million d’euros qui sont prévus en travaux et en études pour 2021.

C’est ainsi qu’il est prévu de réensabler la plage de Mesnil-Saint-Père mais aussi de réparer des pontons, de poser des bouées pour la navigation sur les lacs Amance et Orient ou encore de réhabiliter des aires de jeux à Lusigny-sur-Barse et à Dienville. Parmi les chantiers plus importants au programme, la construction d’un nouveau bâtiment destiné aux plaisanciers à Port Dienville.

Conçu par l’Atelier d’Architecture Franck Plays, ce bâtiment d’un coût de 225 000 euros accueillera des locaux sanitaires, un accueil pour les vélos ainsi que des ateliers techniques. Avec les autres travaux prévus, c’est plus de 480 000 euros d’investissements qui sont prévus à Dienville, sur le bord du lac Amance où, contrairement au lac de la forêt d’orient, les bateaux à moteur, le jet ski et le ski nautique sont autorisés.

PLAGES ET VÉLOVOIE

Du côté du lac de la Forêt d’Orient et de ses plages, 170 000 euros de travaux sont prévus à Géraudot, près de 100 000 euros à Lusigny-sur-Barse et près de 40 000 euros à la Picarde. Au-delà de ces investissements le Département assure également la surveillance des quatre plages en employant 16 sauveteurs aquatiques, du 3 juillet au 29 août.

Même si la météo n’a pas été très favorable au cours du mois de juillet, tous ces équipements ont permis d’accueillir des plaisanciers depuis le début de la saison. D’autant que les animations telles que la guinguette M’Beach ou encore le parc gonflable Beaver Aquapark, sur le lac de la Forêt d’Orient, sont bien ouverts pour la saison. Enfin, le troisième plan d’eau, le lac Temple fait aussi l’objet de projets d’équipements. Le Département prévoit en effet la construction d’une base nautique destinée à la pratique de l’aviron et du canoë-kayak sur le lac Temple, qui sera située à Mathaux. Enfin, la vélovoie des lacs permet désormais aux cyclistes de faire le tour du lac d’Orient en toute sécurité. Un tracé de plus de 42 km, récemment rénové, comprenant même une passerelle pour franchir le canal d’amenée à Mesnil-Saint-Père. Un équipement qui a aussi permis de développer de nouvelles activités liées au tourisme, comme la location de vélos, électriques ou non.

Commentaires