Les bailleurs sociaux ardennais, chacun de leur côté

Espace Habitat rejoint « Mon Abri Groupe » qui recense trois autres organismes logeurs.

Entrée en vigueur le 1er janvier, la loi Elan (Évolution du Logement de l’Aménagement et du Numérique) impose aux organismes logeurs gérant moins de 12 000 logements de se regrouper ou fusionner pour cette date butoir.

Sur le territoire ardennais, Espace Habitat et Habitat 08 disposent d’un parc locatif de logements quasiment similaires : 11 843 pour le premier, 11 821 pour le second. Ils devaient donc se mettre en conformité avec les nouvelles dispositions. Mais alors qu’on s’attendait à un mariage entre les deux bailleurs sociaux, ils n’ont pas opéré ce rapprochement.

UN PLAN B POUR CHAQUE ORGANISME

Après quelques réunions et discussions, la rupture a été consommée entre les deux principaux acteurs ardennais du logement. Missionné un moment pour faciliter une entente et après avoir élaboré trois solutions possibles — une fusion avec à la clé des suppressions d’emplois, un rachat d’Habitat 08 par Espace Habitat ou la création d’une société anonyme de coordination-coopération (SAC) permettant aux deux protagonistes de subsister en étant chapeautés par une gouvernance commune chargée de piloter le nouvel ensemble — le cabinet Cellance n’a pas été en mesure d’aboutir. L’échec des tractations étant alors acté, les deux structures ont été réduites à chercher des solutions alternatives.

Le 17 décembre, Espace Habitat était le premier à dévoiler son avenir en choisissant d’intégrer « Mon Abri Groupe » qui représente l’alliance de trois entités : Habitat du Nord (10 500 logements), Logis Métropole (7 300 logements) et Sambre Avesnois Immobilier (Promocil et l’Avesnoise 14 700 logements).

« Ce rapprochement de structures, toutes situées en zone frontalière, vecteur d’échanges et de développement, s’opèrera sereinement tant nous partageons les mêmes valeurs et la même culture d’entreprise. Il garantit l’indépendance d’Espace Habitat face aux géants nationaux du secteur et la conservation d’un pouvoir de décision dans notre département », précise Espace Habitat dans un communiqué.

Fort de ses 200 collaborateurs, l’organisme présidé par Bruno Mouton entend toujours jouer un rôle vital dans les Ardennes. Ses investissements en travaux de rénovation ou isolation thermique (17 millions d’euros par an) et les constructions nouvelles spécifiquement adaptées à la demande locale (13 millions d’euros par an) resteront décidés dans les Ardennes. Quelques jours plus tard, le 21 décembre, c’était au tour d’Habitat 08, rattaché au Conseil départemental, de répondre aux obligations de la Loi Elan. Son conseil d’administration ayant validé une délibération de principe autorisant la poursuite du projet d’adhésion d’Habitat 08 à la Société anonyme de coordination du groupe Batigère.

Structuré en fédération avec notamment un réseau constitué d’entreprises sociales pour l’habitat, d’associations, d’une fondation d’entreprise ou encore de groupements d’intérêt économique, ce groupe dispose de 140 000 logements dont 36 000 dans la région Grand Est.

« Avec le groupe Batigère, nous partageons la même philosophie concernant la vision solidaire et éthique du logement social, la nécessité d’un habitat dit « citoyen » mais également l’accompagnement des locataires les plus fragiles et des publics spécifiques (logement senior, habitat inclusif ) », déclarait la présidente d’Habitat 08 et vice-présidente du conseil départemental des Ardennes, Marie Josée Moser.

Selon elle, cette adhésion à la SAC permet à Habitat 08 de conforter son assise ardennaise et d’élargir son rayonnement au niveau régional. « Habitat 08 conservera ainsi son identité, l’ensemble de ses ressources humaines, sa gouvernance et son pouvoir décisionnel tout en bénéficiant des compétences de la SAC ».

La délibération de principe sera soumise à la consultation du Comité Social et Économique du bailleur, à la décision du Conseil Départemental ainsi qu’à la validation du projet par les services de l’État avant de faire l’objet d’un vote définitif qui interviendra en février 2021. L’Office Public Habitat 08 gère 243 collaborateurs, compte six agences de proximité et loge 20 321 personnes.

Commentaires