Les artisans du bâtiment, toujours fragiles

Roland Delzers

Roland Delzers, président de la Capeb régionale. Roland Delzers

Malgré une activité bien orientée, les artisans du bâtiment craignent pour leur avenir. «Les entreprises et les artisans du bâtiment ont besoin d’être soutenus ». C’est le message qu’a voulu faire passer le 20 janvier à Castelaudary Roland Delzers, président régional de la Confédération des artisans et petites entreprises du bâtiment (Capeb), syndicat patronal qui compte quelque 56 500 adhérents à l’échelle nationale et 7 000 au niveau régional. Le secteur du bâtiment compte 62 624 entreprises en région dont 58 437 sont des entreprises artisanales. De TPE pour l’essentiel puisque 97 % des PME emploient moins de 10 salariés et les trois quarts (74 %) n’ont pas de salarié du tout. Les entreprises artisanales du bâtiment, qui représentent de l’ordre de 90 000 actifs, ont généré en Occitanie en 2 018 près de 8 Mds€ de chiffre d’affaires. ACCÈS AUX MARCHÉS Malgré ce poids conséquent dans