Les aménagements de sécurité au service du mieux-vivre

Par Pierre Carlotti, directeur sécurité et prévention des risques chez Artelia La longue liste des attentats a malheureusement montré que les espaces urbains peuvent être fragiles face à des terroristes utilisant des véhicules comme moyens de destruction. L’attaque au véhicule bélier est en effet redoutable, et elle est très facile à mettre en œuvre par des individus n’appartenant pas à des groupes à forte technicité, en visant la foule sur des espaces ouverts. Le terrorisme n’est pas le seul utilisateur du véhicule bélier, qui peut aussi servir à des fins crapuleuses, que ce soit pour forcer l’entrée d’un bâtiment contenant des biens de valeur, ou pour marquer un territoire dans le cadre d’une stratégie de racket. UN PARADOXE Longtemps les critères de sécurité routière ont conduit à mettre en place des dispositifs effaçables en cas d’accident. De plus, pour des raisons urbanistiques, le souhait est fort de
Commentaires