Legras Industries investit dans ses innovations

Le site de Mardeuil accueille la production des nouvelles remorques à portes latérales.

Les établissements Legras poursuivent leurs investissements pour répondre à un marché dynamique malgré la crise.

Leader incontestée du marché français de la remorque à fond mouvant, l’entreprise sparnacienne Legras Industries a continué d’envisager l’avenir avec confiance en 2020 malgré un printemps chahuté. Après une fermeture de trois semaines lors du confinement, le site de production a vécu une reprise plutôt active, de mai à septembre.« Notre activité est stabilisée », précise Jean-Rémy Legras, Pdg de la société familiale. « Notre thermomètre, c’est notre carnet de commande et celui-ci est plutôt bien rempli, avec une visibilité à trois ou quatre mois. Nous avons bien redémarré après le confinement et cela continue. Mais il faut être à la fois humble et réaliste, nous naviguons dans l’inconnu, dans un climat anxiogène qui touche le monde entier ».

Pour autant, le Pdg a lancé fin 2019, le lancement d’une deuxième ligne de production. En effet, spécialisée dans la conception et la fabrication de semi-remorques à fond mouvant pour le transport de produits vrac solides et liquides (qui représente 90% de son activité), l’entreprise ne disposait jusqu’à présent que d’une ligne de production sur son site sparnacien. « Nous avons décidé d’investir 2 millions d’euros sur notre site de Mardeuil pour créer une deuxième ligne et répondre ainsi à deux marchés très spécifiques : la remorque à porte latérale et la remorque agricole très gros volume », explique Jean-Rémy Legras.

Le marché du transport ayant horreur du vide, la conception de remorques à portes latérales permet en effet de transporter du vrac à l’aller et du matériel tel que des palettes au retour pour optimiser les voyages. Et clin d’œil de l’histoire, après avoir arrêté la production de remorques agricoles en 1984, Jean-Rémy Legras a relancé cette même production 35 ans plus tard. « Aujourd’hui, grâce à cette nouvelle ligne, nous disposons d’une capacité de 1 000 matériels par an. Nous savons répondre au marché », note le Pdg dont l’entreprise, située dans le Top 3 européen de son activité, exporte entre 30% et 40% de sa production.

« Nous sommes présents dans une trentaine de pays dans le monde, bien implantés en Scandinavie, par exemple, et nous venons tout juste d’obtenir les autorisations de nous rendre sur le marché russe ». Et si le marché africain est en net ralentissement pour différentes raisons (Covid, insécurité, achats chinois en baisse…), Legras continue néanmoins d’y « faire des affaires », souligne le dirigeant sparnacien. « Les marchés français et européen sont plutôt bons et nos clients – essentiellement des transporteurs et des collectivités – ont de l’activité ».

Grâce à l’ouverture de ce deuxième site de production, l’entreprise est surtout parvenue à consolider et à pérenniser l’emploi, portant ses effectifs à 260 personnes et une dizaine d’apprentis et de stagiaires.

INNOVATIONS

Représentant la troisième génération au sein de l’entreprise familiale centenaire (elle a été créée en 1919), Jean-Rémy Legras met également en avant les deux bureaux d’études de 14 personnes présents au sein de l’entreprise, l’un étant consacré à la partie roulante, l’autre à l’installation fixe.

Ils réfléchissent à des produits nouveaux, tels que les remorques à portes latérales et aussi les remorques agricoles, récemment mises sur le marché par l’entreprise. Ils ont également développé un système de quais automatiques, permettant de charger un camion de 28 tonnes en 2 minutes sans intervention humaine ni chariot élévateur. Un produit utilisé pour les flux en cycles très courts et qui rencontre un franc succès auprès de nombreuses entreprises de cosmétique, papeterie, automobile, froid… « Une pépite », souligne Jean-Rémy Legras, en évoquant cette innovation qui, associée aux nouvelles remorques produites à Mardeuil, devrait permettre à l’entreprise de dégager son horizon. Tout comme son troisième site dédié au service après-vente de ces remorques réputées pour leur robustesse.

« Nous nous sommes spécialisés sur notre cœur de métier. Nous réparons et avons toutes les pièces à disposition, pour nos propres remorques mais aussi pour celles de nos confrères et nous répondons aux demandes dans les 24 heures. » Après un exercice 2019-2020 de belle facture et un chiffre d’affaires de 75 millions d’euros, Legras Industries table évidemment sur un exercice en cours moins élevé. Ce qui n’empêche pas son dirigeant de se montrer optimiste : « Il est aujourd’hui difficile de faire des prévisions mais le monde ne s’arrête pas. La vie continue…»

La nouvelle ligne de production a nécessité un investissement de 2 M€.

Une douzaine de remorques sortent des ateliers sparnaciens chaque semaine.

Legras Industries est leader sur le marché français des remorques à fond mouvant.

Commentaires