L’économie régionale garde le sourire (malgré tout)

Stéphane Latouche, le nouveau directeur de la Banque de France d’Occitanie. Photo: S.C.

Dans un contexte de ralentissement graduel de l’économie en France et en Europe, la région Occitanie a néanmoins bien résisté en 2018. Industrie, BTP, services marchands ont ainsi connu une belle croissance, et les entreprises envisagent cette année d’accroître leurs investissements productifs. « Même s’il est encore trop tôt, pour moi qui viens d’arriver, pour me prononcer sur le tissu économique en Occitanie, je dois dire que j’ai été très agréablement surpris par les chiffres » de l’année 2018, reconnaît le nouveau directeur régional de la Banque de France, Stéphane Latouche. Alors si bien sûr, l’Occitanie n’a guère à voir avec son ancienne affectation – les Hauts-de-France – « ce qui me surprend ici, et c’était la même chose “là-haut”, c’est le poids des métropoles. Il y a à Toulouse un extrême dynamisme que confirment les chiffres », contrairement à des villes comme « Cahors,