L’eau, grande cause d’urgence dans le Sud

(Photo : Pixabay)

La Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie s’entendent autour du comité de bassin Adour-Garonne pour préserver la ressource. Lancée il y a tout juste un an, L’entente pour l’eau du bassin Adour-Garonne, qui regroupe les présidents des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, le préfet coordonnateur de bassin, le président de comité de bassin Adour-Garonne et le directeur général de l’agence de l’eau, vient de dévoiler les grandes lignes de son « plan d’actions pour sécuriser la ressource en eau dans le grand Sud-Ouest », plan qui sera déployé dès 2020. Cette annonce intervient après un été marqué par un nouvel épisode de sécheresse – 25 départements sur les 26 que compte le grand Sud-Ouest, ont pris des mesures de restriction d’eau – et des inondations à nouveau meurtrières ces derniers jours et alors que selon les dernières projections des scientifiques publiées le 17 septembre, les effets du changement
Commentaires