Le vélo en libre-service tente une nouvelle échappée à Reims

La réservation d’un vélo débute et se termine grâce à un smartphone. (Photo : Philippe Demoor)

Après l’échec du Gobee bike, c’est au tour de Champagne Parc Auto de proposer de la location de vélos à Reims. Oubliées, les centaines de vélos verts de la start-up Gobee bike fin 2017 (voir l'article), disparues quelques semaines plus tard en raison de trop nombreuses dégradations. Place à présent au bleu de Zébullo, le nom imaginé par Champagne Parc Auto, la société d’économie mixte qui gère cinq parkings rémois (2 100 places) et emploie une vingtaine de salariés. Pour la mise en service de Zébullo, un nouvel agent vient justement d’être recruté pour gérer la flotte qui atteindra trente vélos d’ici fin août. « Ce sont des vélos à assistance électrique avec 25 à 30 km d’autonomie. Nous commençons par les mettre à disposition sur cinq stations dans le centre de Reims. Ce service est complémentaire de nos par- kings et nous proposons des offres pour nos abonnés », indique Olivier Guinot, le directeur de