Le tribunal judiciaire a fait face

En s’adaptant en permanence aux conditions sanitaires, le tribunal judiciaire de Troyes a pu maintenir son activité au cours de l’année écoulée.

L’activité du TJ de Troyes a pu être maintenue l’an passé malgré la situation, et les évolutions se poursuivent notamment en matière de dématérialisation. C’est dans le respect strict des règles sanitaires que l’audience de rentrée du tribunal judiciaire s’est tenue au palais de justice de Troyes. « Cette audience solennelle devait se tenir pour témoigner de notre engagement à poursuivre nos missions quel que soit le contexte », rappelle la procureure de la République de Troyes, Sophie Macquart-Moulin. La pérennité du service public de la justice a été assuré en 2020, en l’adaptant à la situation du moment. En même temps, la justice a continué de se moderniser, en particulier en continuant de dématérialiser les procédures. Une nouvelle étape est franchie en ce début d’année avec des procédures pénales nativement dématérialisées avec la police et la gendarmerie, ce qui rendra plus fluide toute la chaîne
Commentaires