Le télétravail ne s’improvise pas

La ministre du Travail Muriel Pénicaud appelle les partenaires sociaux à négocier rapidement un encadrement du télétravail, en plein essor depuis le début du confinement. Et pour cause, mal appréhendée, cette pratique peut avoir des conséquences lourdes pour l’employeur. Le 17 mars 2020, le coronavirus a, en quelques heures, fait basculer le monde du travail.Le télétravail est soudain devenu une réalité et surtout, un phénomène dont la durabilité est désormais anticipée par tous les observateurs. Ce qui, jusque-là, paraissait impossible à beaucoup étant à présent un fait, nombreux sont ceux qui prédisent que ce mode d’activité durera bien au-delà de la crise sanitaire. Passer de moins de 5% à plus de 20 % de télétravailleurs en quelques jours aura inévitablement des conséquences, peut-être même bien au-delà du monde du travail, certains commentateurs imaginant déjà les effets immobiliers du télétravail : réduction de la taille
  1. Laurence van wassenhove

    Article très intéressant. Une vraie vision du télétravail avec ses obligations et ses impératifs très bien détaillé par cet avocat. Cet article donne des orientations pertinentes aussi bien pour le salarié afin qu’il puisse connaître ses droits et pour l’employeur afin de mettre en place ce mode de travail sans omettre aucun critère
    Merci

Les commentaires sont fermés.