Sylvain DuménilLe secours comme fil rouge

Sylvain Duménil : « Je suis scorpion, d’où le nom de mon entreprise ».

Président de Scorpe Technologies, Sylvain Duménil a racheté en 2019 l’ancienne sucrerie de Saint- Germainmont où il bouclera un parcours atypique entièrement consacré au marché du secours. Pas très assidu sur les bancs de l’école - « je préférais les jeunes filles et la moto » - Sylvain Duménil confesse avoir redoublé trois classes avant d’obtenir son bac à 20 ans. Il pratique plus sérieusement et ce, dès l’âge de 8 ans, le judo à Tinqueux. « J’y ai signé ma première licence en septembre 1975 et pratiqué jusqu’à 22 ans cette discipline où tout le monde sans aucune distinction avait le même équipement, quelles que soient les origines sociales. Dans ce sport, j’ai trusté les podiums régionaux et participé à des championnats de France. Le judo m’a appris l’école de la vie en me forgeant un tempérament de compétiteur tout en respectant les arbitres et les adversaires. Ce qui a guidé la suite de

Parcours

1967 Naissance le 27 octobre à Tinqueux.
1975 Prend une licence dans un club de judo.
1989 Après avoir passé son bac, il part à Londres pour se familiariser avec la langue anglaise.
1994 Il crée sa première entreprise « Sauv’Outils » et embauche un comptable qui deviendra ensuite son associé et directeur financier.
2019 Il implante Scorpe Technologies à Saint-Germainmont dans les Ardennes.
Commentaires