Le regard d’Okenite sur l’image connectée

Ce prix va permettre à l’entreprise auboise d’obtenir une aide de 40 000 euros .

L’entreprise auboise a été sacrée lauréate nationale dans la catégorie performance industrielle du concours national start-up d’Enedis.

Plus de 250 start-up de toute la France sur la ligne de départ, puis 37 finalistes et enfin à l’arrivée une dizaine de lauréats dont l’entreprise auboise Okenite Animation : la quatrième édition du concours start-up Enedis a livré son verdict. Un concours qui permet à Enedis de faire émerger des innovations issues des territoires afin de les accompagner dans leur développement.

Chaque région soutenant des projets de son territoire, Enedis Champagne-Ardenne présentait le projet de la start-up auboise Okenite Animation.

À l’issue des délibérations du jury, l’entreprise de Marc Thonon s’est vu décerner le premier prix dans une catégorie très prisée, celle de la performance industrielle. « Nous travaillons sur une solution qui optimise les programmes d’élagages sous les lignes électriques haute tension en utilisant les données de satellites et d’autres sources en les combinant dans un algorithme de calcul prédictif simulant les poussées de végétation », résume le fondateur d’Okenite Pour ce passionné de data-visualisation – la visualisation des données informatiques – c’est là un beau sujet d’application opérationnelle. « Cette solution permet de détecter à tout moment les lignes en dessous desquelles il y aura de l’élagage à faire et celles qui n’en ont pas besoin, et répond ainsi à des enjeux économiques mais également de développement durable », poursuit-il. Ce prix va permettre à l’entreprise auboise d’obtenir une aide de 40 000 euros pour développer cette solution en partenariat avec les équipes d’Enedis.

POTENTIEL À DÉVELOPPER

« C’est très intéressant car le potentiel de développement autour de l’image connectée, de la data-visualisation et de l’analyse prédictive est tout simplement énorme », poursuit Marc Thonon. Au cours des cinq dernières années, Okenite aura investi plus de 500 000 euros dans des équipements technologiques de pointe afin d’aller toujours plus loin dans des domaines tels que la 3D en temps réel et la réalité augmentée avec des applications dans les domaines comme le médical, l’industrie 4.0, l’architecture ou encore la communication. Depuis sa création et son installation à la Technopole de l’Aube, l’entreprise auboise s’est régulièrement développée et compte aujourd’hui 23 collaborateurs répartis entre les sites de Troyes et de Reims. Dans l’Aube, un grand changement est en vue puisque l’entreprise de Marc Thonon s’apprête à quitter ses bureaux historiques de la Technopole de l’Aube pour ses propres locaux situés prés du centre de Troyes. L’entreprise a également pu traverser la crise sanitaire en maintenant ses activités à un bon niveau. « Nous avons respecté strictement les consignes sanitaires avec beaucoup de télé-travail et nous n’avons déploré aucun cas de Covid dans l’équipe », se réjouit le chef d’entreprise. Marc Thonon attend impatiemment la sortie de crise, avec la possibilité de se réunir et faire progresser encore plus les nombreux projets d’Okenite Animation.

Commentaires