Le programme de l’Union européenne pour la santé est né

Le programme « L’UE pour la santé » est entré en vigueur le 26 mars à la suite du vote du Parlement européen le 9 mars et de son adoption par le Conseil le 17 mars.

Le lancement du programme « L’UE pour la santé » se concrétise par la mise à disposition de 5,1 milliards d’euros. Un budget sans précédent, pour renforcer la résilience des systèmes de santé et promouvoir l’innovation dans ce secteur.

La pandémie liée au coronavirus a montré l’importance de la coordination entre les pays européens pour protéger la santé des citoyens, tant en période de crise qu’en temps normal et la nécessité d’investir dans des systèmes de santé solides et de former le personnel de santé à des réponses adaptées.

Le programme « L’UE pour la santé » constitue la réponse de l’Union européenne à la Covid-19, qui a une incidence majeure pour le personnel médical et de santé, les patients et les systèmes de santé dans l’Union européenne. Il contribuera de manière significative à la relance post-Covid-19 en améliorant la santé de la population de l’Union européenne, en soutenant la lutte contre les menaces sanitaires transfrontières et en renforçant l’état de préparation et la capacité de l’Union européenne à réagir efficacement aux futures crises sanitaires.

Ce programme est un programme de financement ambitieux et spécifique pour la période 2021-2027 qui vise, en harmonie avec le concept « Une seule santé », à garantir un niveau élevé de protection de la santé humaine dans toutes les politiques et activités de l’Union européenne. Il est, sur le plan monétaire, le plus grand programme de santé de l’Union européenne jamais mis en place et il apportera des financements aux États, aux organisations de santé et aux ONG de l’Union européenne.

Le premier programme de travail pour 2021 sera adopté et mis en œuvre par la Commission après consultation des États membres au sein du groupe de pilotage « L’UE pour la santé ». Le programme sera mis en œuvre par une nouvelle agence exécutive, l’agence exécutive pour la santé et le numérique qui entamera son activité le 1er avril.

Commentaires