Le Plan Régional de Santé pour optimiser 17 Mds € de dépenses

Christophe Lannelongue, Directeur Général de l’ARS Grand Est : « Nous souhaitons contractualiser avec la Région pour la réussite du Plan Régional de Santé ». (Photo : Gérard Delenclos)

Le Plan Régional de Santé, porté par l’ARS, va entrer en vigueur courant novembre dans sa version amendée. Un enjeu de taille puisqu’il doit régir l’optimisation de 17,7 milliards d’euros, la somme des dépenses de santé du Grand Est en 2018. Créées en 2010, les ARS, (Agence Régionale de Santé), sont des structures qui disposent du statut d’EPA, Établissement Public à caractère Administratif, sous tutelle du Ministère des Solidarités et de la Santé. Les deux grandes missions des ARS sont le pilotage de la politique nationale de santé et la régulation de l’offre de santé sur leur territoire (mieux répondre aux besoins locaux, coordonner les activités des acteurs de la santé, attribuer les budgets de fonctionnement des hôpitaux, cliniques et autres établissements de soins). 17 MDS €POUR LES DÉPENSES DANS LE GRAND EST La dimension territoriale de la régulation concerne la meilleure répartition des médecins et de
Commentaires