Le plan de développement des compétences

Crédit: freepiks

La réforme est en vigueur depuis janvier 2019. Plusieurs décrets ont précisé le montant de l'aide financière de l’État, le salaire des apprentis et les exonérations de charges sociales. L 'employeur a une obligation de formation à l'égard de ses salariés. Le code du travail prévoit qu'il doit veiller « au maintien de leur capacité à occuper un emploi, au regard notamment de l'évolution des emplois, des technologies et des organisations » (code du travail, article L. 6321-1). Alors que le compte personnel de formation (CPF) permet aux salariés de suivre des formations à leur propre initiative, le plan de développement des compétences, nouvelle appellation du plan de formation, est destiné aux formations que l'entreprise souhaite organiser pour ses salariés. Toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, peuvent élaborer un plan de développement des compétences afin de programmer la formation du personnel. La loi 2018-771 du 5 septembre 2018 a