Le nouveau technicentre SNCF sur les bons rails

Guillaume Pepy à Romilly-sur-Seine pour l’inauguration du pôle d’excellence de maintenance de matériel ferroviaire. (Photo : Laurent Locurcio)

Inauguré par Guillaume Pepy, cette usine ultra-moderne a nécessité 25 millions d’euros d’investissements. Avant de passer les rênes de la SNCF dans les semaines à venir, Guillaume Pepy tenait à mettre sur les bons rails le nouveau technicentre industriel de Romilly-sur-Seine. «J’y étais venu en 2012 et ce que j’avais vu m’avait fait un peu peur », avoue celui qui est à la tête de la SNCF depuis 2008. Il est vrai que les bâtiments historiques du centre de maintenance et réparation de matériel ferroviaire étaient vétustes et peu adaptés à l’évolution technologique. Rien à voir en tout cas avec le technicentre flambant neuf implanté sur le parc d’activité Aéromia de Romilly-sur-Seine. Fruit d’un investissement de 25 millions d’euros, il permet aux 300 agents SNCF de bénéficier des meilleures conditions de travail et des dernières technologies pour assurer la maintenance et la réparation des pièces de
Commentaires