Le MuséoParc ancré dans le paysage local

La présence d’évènements variés, originaux, familiaux comme corporate inscrit le MuséoParc comme un catalyseur pour le territoire.

La nouvelle approche, volontairement décalée, du MuséoParc Alésia semble avoir conquis les visiteurs : fréquentation en hausse et nouveautés encore plus loufoques viennent jalonner la programmation 2019. Avec l’envie derrière d’être un acteur économique et social à part entière. Allez faire un tour au MuséoParc cette année, vous ne verrez sans doute plus les musées d’un même œil. L’arrivée rafraîchissante de Michel Rouger, directeur de la structure depuis deux ans et demi, semble porter ses fruits. Avec 70.000 visiteurs l’an passé, soit une hausse de 8%, « 2018 a été une vraie bonne année », se réjouit le président de la Société publique locale du MuséoParc Marc Frot. ll faut reconnaître que la structure a pris un virage en multipliant les initiatives, animations et actions. Une démarche qui derrière, affiche l’ambition d’ancrer le MuséoParc dans le paysage économique et social local. « Notre rôle est