Le Medef en campagne pour l’entreprise

Medef

Pierre-Marie Hanquiez, président du Medef 31.

Le syndicat patronal, qui a auditionné les principaux candidats, veut faire entendre sa voix. Les entreprises ont aussi leur mot à dire. C’est en substance ce qu’a expliqué Pierre-Marie Hanquiez, le président du Medef 31 au cours d’une conférence de presse le 20 février. Le syndicat patronal, qui a auditionné les six principaux candidats aux municipales de Toulouse, formule à l’issue de ces entretiens, un certain nombre de propositions pour que la voix des entreprises soit enfin « entendue ». Les patrons haut-garonnais veulent en effet être associés plus étroitement aux décisions dans le champ de la mobilité, de la fiscalité locale et de l’attractivité notamment. « Un certain nombre de défis sont posés à notre société pour lesquels nous pensons qu’on ne pourra pas trouver de solution sans les entreprises », assure ainsi Pierre-Marie Hanquiez. S’agissant de la mobilité, le patron du Medef haut-garonnais souhaite