Le long combat de l’inclusion

(Photo : Anthony ARROSERES)

Élise Ghienne est la gérante d’Interpretis, une Scop spécialisée dans l’interprétariat en langue des signes française qui fête cette année ses 20 ans. En 1999, Interpretis est née d’un accident : « avant, il y avait un service d’interprètes en langue des signes française (LSF) qui existait sous forme associative, explique la gérante de cette Scop, Elise Ghienne. Mais l’association a dû déposer le bilan » à cause d’un manque de subvention. Aussi, sans se laisser décourager, les interprètes ont-ils décidé de recréer une structure sous forme de Scop, inspirés « par une personne sourde qu’ils accompagnaient et qui avait monté sa structure en coopérative ». Bien leur en a pris : 20 ans plus tard, Interpretis est toujours là, emploie 25 interprètes et six personnes pour l’administration, et réalise un chiffre d’affaires de l’ordre du million d’euros. Un résultat « constant depuis trois