Le « live » dynamise le monde des enchères

Chez Alban Gillet, commissaire-priseur à Reims, certaines ventes peuvent attirer plus de 1 000 personnes en live.

Avec le confinement du printemps 2020, les Français se sont découverts une passion pour les ventes aux enchères en ligne. Eclairage avec l’étude Chativesle à Reims. La crise sanitaire et les différents confinements auront eu un impact sur de nombreux secteurs d’activités. Celui de la vente aux enchères est l’un d’eux. Le site Interenchères, spécialiste national de la vente aux enchères en ligne, a ainsi enregistré une progression spectaculaire des ventes « live » en 2020 (voir ci-dessous). Pourtant il y a une quinzaine d’années, lors de leur arrivée sur le marché, les ventes en lignes ne se sont pas imposées naturellement. « Au début nous avions tendance à nous en méfier un peu », admet Me Alban Gillet, commissaire-priseur à Reims. Nouveau, pas encore parfaitement au point techniquement et encore source d’inquiétude quant aux règlements, le live s’est progressivement imposé dans les études. D’ailleurs,
Commentaires