Le groupe livre sa feuille de route pour 2020

Thomas Fantini (à gauche) avec Benoît Balard, l’un des chefs de cuisine. (Photo : Jennifier Legeron)

L’Esprit Pergo poursuit son développement pour devenir leader en région. L ’esprit Pergo poursuit son extension et semble avoir trouvé la recette de la popularité. Ce groupe familial, chapeauté par Thomas Fantini, qui a fait ses débuts avec La Pergola, en 2004, comptant bientôt 10 enseignes mêlant restauration, pâtisserie, snaking et événementiel, a investi le Grand Marché - MIN de Toulouse pour installer son nouveau laboratoire de préparations. À l’instar du marché de Rungis, le MIN, désormais plus connu du grand public et redressé depuis 18 mois par Maguelone Pontier, connaît aussi un nouveau souffle. « Mon projet nourri par Toulouse Événements a trouvé écho, il y a un an, auprès de la nouvelle directrice du Grand Marché qui souhaite mettre en avant la production régionale ainsi que les actionnaires. Mon objectif était de réunir en un seul lieu toutes les préparations de base pour l’ensemble du groupe, avoir ainsi une