Le groupe ardennais Sofilab acquiert deux nouvelles PME

Jean-Philippe Bousquet est le Pdg de Sofilab depuis 2009.

En absorbant deux nouvelles PME, CK-Industries et Bayles-Industries, la holding ardennaise Sofilab implantée à Tournes devient un des acteurs majeurs en Europe des équipements destinés aux bâtiments d’élevage.

La holding Sofilab qui détenait déjà cinq sociétés dans son giron, vient de se porter acquéreur de deux nouvelles PME : CK- Industries et Bayle-Industries. Basée à Marcoux dans la Loire, CK-Industries (40 employés) est une PME spécialisée dans la conception et la commercialisation des matériels tubulaires (cornadis, logettes, barrières et râteliers) tout en proposant également une gamme de systèmes de raclage pour le traitement et l’évacuation des lisiers dans les stabulations. L’unité ligérienne est le premier constructeur français dans ces deux domaines et a breveté et déposé nombre de ses produits dans les bâtiments agricoles et les pâtures. Il expédie plus de 2 000 kilomètres de tubes par an grâce à un réseau de plus de 1 500 revendeurs en France et en Europe.

Implantée quant à elle à Onet-le-Château dans l’Aveyron, près de Rodez, au cœur de la production laitière ovine, Bayle-Industries (15 salariés) qui était déjà depuis quelques années étroitement liée par un partenariat industriel à CK Industries, est experte dans les salles de traite et dans les tapis d’alimentation. Elle fabrique ainsi tout un registre d’équipements pour les bâtiments d’élevage ovin ou caprin : cornadis, tapis d’alimentation, installations de traite, etc. Son savoir-faire et un outil de production ultra moderne (laser tôle et tube, pliage numérisé et robots de soudure) lui permettent de répondre aux exigences des éleveurs et d’exporter ses produits dans plusieurs continents.

UN CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDÉ DE 42M

CK-Industries et Bayle-Industries seront désormais encadrées par Vincent Cardot. Actuellement directeur de la R&D de la société La Buvette et fidèle collaborateur de l’entreprise ardennaise depuis une quinzaine d’années, ce cadre devient directeur opérationnel des deux derniers entrants dans le capital de Sofilab.

Conseillé dans cette transaction par Sodica Corporate Finance, Eric Raynaud, qui était à la tête des deux entreprises dont il était l’actionnaire historique, conservera durant une durée minimale de 9 à 12 mois des missions de développement et de d’innovations produits au sein du groupe repreneur. Avec l’acquisition de 100% des parts de ces deux entreprises innovantes et performantes, Sofilab (soutenu au cours des négociations par Carvest et Nord-Est Partenaires) renforce ainsi son offre dans les équipements destinés aux bâtiments d’élevage et conforte son statut en devenant un des acteurs majeurs européens dans ce secteur d’activité.

Regroupant désormais 190 salariés sur six sites de production en France (dont 80 rien que dans les Ardennes) va voir son chiffre d’affaires passer de 26 millions d’euros qui va passer à 42 millions d’euros grâce à cette double reprise. Le fabricant ardennais le fleuron historique qui détient La Buvette et Rotoplus, toutes deux implantées sur la zone industrielle de Tournes/Cliron, mais aussi Satene à La Châtre (Indre-et-Loire, alimentation et contention) et Mazeron à Magny (Yonne, matériels de contention animale et roulants comme les bétaillères et plateaux fourragers et mangeoires) plus une filiale à Tianjin (Chine), peut voir l’avenir avec sérénité. Ses dirigeants comptent sur la réputation de ces deux nouvelles acquisitions pour servir l’élevage de demain et s’ouvrir de nouveaux horizons.

Président de Sofilab, depuis 2009, Jean-Philippe Bousquet a tout lieu de se montrer satisfait de ce développement. « Avec ces deux reprises, on a la volonté d’écrire une nouvelle page de notre développement. Nous sommes persuadés que ces intégrations ouvriront de formidables perspectives à notre groupe en élargissant notre gamme de produits à nos clients, distributeurs et éleveurs auxquels nous proposerons une offre toujours plus complète et compétitive. »

Commentaires