Le Grand Est fait un point d’étape sur le dispositif « Ferme du futur »

Philippe Mangin, Lilla Merabet et Pascale Gaillot, trois Vice-présidents du Grand Est pour porter la Ferme du futur. (Photo: Gérard Delenclos)

Chaque année, une centaine d’exploitations agricoles va bénéficier du dispositif «Ferme du futur», mis en place par le Conseil régional Grand Est. Le but : parvenir à introduire dans l’agriculture le pendant de l’Industrie du futur. Du 4.0 sans oublier les exigences sociétales et environnementales. La Ferme du futur est une exploitation agricole qui vise à atténuer l’usage des intrants chimiques (pesticides, herbicides, fertilisants ...) dans les terres en culture pour réduire l’impact négatif sur l’environnement. Ses connexions numériques lui permettent des nouveaux modes de management et de production afin de maintenir et de développer une activité qualitative et compétitive. C’est ce schéma que la Région a décidé, à l’instar de l’Usine du futur, de promouvoir en lançant en juin dernier le Plan régional Ferme du futur avec l’ambition de contribuer à la modernisation de l’économie