Le Grand Est consulte le CESER sur la sécurité, gage de liberté et de bien-vivre

Pour ces TER délaissés, la Région va permettre une réhabilitation des lignes, un accroissement de l’offre et des réouvertures.

Le Conseil régional interroge le CESER sur un thème inédit : la sécurité. L’existant et le souhaitable ? Sur un sujet à compétence globalement régalienne et aux vastes ramifications, les conseillers économiques et sociaux ont fait des choix parmi lesquels nous retiendrons le plus porteur : les transports ferroviaires. Saisi par le Conseil Régional (CR) d’une étude sur un thème inédit: « L’action du Conseil Régional en matière de sécurité : gage de liberté et de bien-vivre pour nos concitoyens dans notre région », le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER) vient de rendre sa copie. Le propos introductif décrit le cadre que l’étude s’est fixée : un travail sur une des compétences régaliennes de l’Etat qui suppose cependant des interventions sur le terrain d’autres acteurs, comme le CR, au travers de ses propres compétences : lycées, apprentissage, transports et mobilités, formation et