Le fisc et les plateformes en ligne

Le recours à l'intelligence artificielle va être expérimenté par l'administration fiscale pour lutter contre la fraude sur les plateformes en ligne. Près d'un quart des contrôles fiscaux sont aujourd'hui issus de l'analyse de données automatisées par intelligence artificielle. La loi de finances pour 2020 a autorisé une nouvelle expérimentation de l'intelligence artificielle pour permettre à l'administration fiscale d'exploiter les données publiées par les plateformes en ligne de mise en relation (Le Bon Coin, Amazon, Ebay, Airbnb, Uber, etc.). L'expérimentation a pour but de concevoir un système automatisé capable de repérer les infractions à la loi fiscale par des utilisateurs des plateformes numériques. Un décret vient de fixer les modalités de cette expérimentation qui doit durer trois ans. Les fraudes recherchées sont définies par l'article 154 de la loi de finances pour 2020. Il s'agit des activités occultes, des fausses domiciliations, de
Commentaires