Le Département de la Marne accouche d’un budget 2020 contraint mais vertueux

Christian Bruyen

Pour le Président Bruyen, la Marne restera un stabilisateur et un innovateur social, utile en temps de crise.

Des dotations d’Etat en baisse, des dépenses de solidarité toujours en hausse et des capacités d’investissement encore plus réduites, le Budget prévisionnel de La Marne gère comme il peut les contraintes étatiques. Le Budget prévisionnel 2020 du Département de la Marne s’articule autour de cinq axes : respect du taux d’évolution des dépenses de fonctionnement de 1,2% conformément au pacte signé avec l’Etat en juin 2018, maintien des taux de fiscalité, en particulier celui du foncier bâti à 15,5%, assurer les fonctions de solidarité dans le domaine du social et celui des territoires, poursuivre l’exécution du programme de soutien aux grands investissements et conserver un usage modéré de l’emprunt. Dans les grandes lignes, le Budget affiche 524,6 M€, en recettes et dépenses, soit une progression annuelle de 2,5%. Il se décompose en 435,3 M€ pour les dépenses de fonctionnement et d’intervention et 89,3
Commentaires