Le Crédit Coopératif vise plus large

Lors de l’assemblée générale, Christine Jacglin, directrice du Crédit Coopératif et François Colas, président du comité régional (à droite), ont remis trois prix de la Fondation Crédit Coopératif à des acteurs de l’ESS : Traces de Vies (39), Club Mob (89) et Syntaxe erreur 2.0 (71). (Photo : Journal du Palais)

Filiale du groupe BPCE, la banque référente en matière d’économie sociale et solidaire (ESS) s’appuie sur ses valeurs pour s’ouvrir davantage au marché des particuliers. Lors de l'assemblée générale régionale à Quetigny, le 13 mai, Christine Jacglin, directrice générale du Crédit Coopératif a tenu à le rappeler : « l’année 2018 a été une année importante, car elle a été marquée par une migration informatique. Nous avons tout changé : infrastructures, reporting, banque en ligne, téléphonie, un investissement de 105 millions d’euros dont 30 millions d’euros en 2018. Pour autant, nos encours de crédits ont progressé de 8 % et nos encours de recours de 5 % ». Une profonde transformation en interne pour la banque de référence de l’économie sociale et solidaire qui s’accompagne d’une stratégie plus globale. Dans son plan « Les Nouvelles Frontières 2025 », le Crédit Coopératif souhaite asseoir le