Le Crédit Agricole fait évoluer sa relation de proximité

Jean-Yves Remillet (à gauche) président du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, et Jacques Kermarrec, son directeur général. Crédit photo: Vincent Arbelet

Le Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne tenait son assemblée générale le 22 mars à Troyes. Les résultats 2018 ont été passés en revue. C'était le baptême du feu, pour Jean-Yves Remillet : le 22 mars, l’assemblée générale du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, organisée à Troyes, était sa première en tant que président de la structure, notre homme ayant succédé à Vincent Delatte, il y a un an. Une première année qui s’est plutôt bien déroulée car, comme le souligne le directeur général, Jacques Kermarrec, la banque a engrangé, sur les quatre départements qu’elle couvre (Aube, Côte-d’Or, Haute-Marne et Yonne), 27 500 nouveaux clients sur les marchés des particuliers, des agriculteurs (qui représentent 20 % du total des encours) et des entreprises. Elle en totalise aujourd’hui 600 000, dont 500 000 particuliers. Deux milliards d’euros de nouveaux crédits ont été ouverts sur sa zone. Malgré tout, le