Le Coronavirus met à l’épreuve la sécurité du travail à distance

Samy Reguieg, directeur France Acronis Alors que les autorités du monde entier s’efforcent de contenir le coronavirus et tentent d’empêcher sa propagation, les restrictions de voyages mises en place obligent de nombreuses organisations à repenser leurs opérations. Plutôt que de se rendre dans une région où leurs vols retour risquent d’être annulés, beaucoup se tournent vers la vidéoconférence, la synchronisation ou le partage de fichiers et d’autres solutions de travail à distance pour maintenir leurs activités. En Chine, où le virus s’est déclaré et où les politiques de travail à distance sont historiquement rares, l’outil de collaboration à distance Zoom a pourtant enregistré une augmentation de 15 % des téléchargements en une journée. Le travail à distance peut certainement bénéficier à une entreprise, encourageant plus de collaboration et de partage des connaissances. C’est pourquoi son adoption a