Le collectif des 33 000 s’engage pour les retombées économiques

Antoine Leconte, président d’Energic S/T 52 55 et Jean-Paul Hassler, président de la CCI Meuse Haute-Marne. (Photo: Laurent Locurcio)

Les acteurs économiques de la Haute-Marne et de la Meuse entendent accompagner les porteurs de projets autour de l’implantation de Cigéo à Bure. Les acteurs économiques de la Haute-Marne et de la Meuse sont bien décidés à défendre les intérêts de leur territoire dans le dossier Cigéo. « Nous sommes dans une démarche résolument positive visant à accompagner les entreprises et les porteurs de projets à créer les emplois dont nous avons besoin », explique Jean-Paul Hassler, prési- dent de la CCI Meuse Haute-Marne, en annonçant le lancement du « collectif des 33 000 ». La chambre consulaire et le cluster Energic S/T 52/55 réunissant une centaine d’entreprises de la filière énergie entendent porter la voix des entreprises dans le débat, passionné et houleux, autour du projet d’implantation d’un centre de stockage profond de déchets radioactifs à Bure, en Haute-Marne. « Nous n’entrerons pas dans le débat scientifique car ce