Le CNAM va créer une « maison des compétences »

C’est au 19, Boulevard Fabert, à Sedan où il côtoiera l’agence de développement économique des Ardennes que le CNAM devrait entrer en action durant l’automne 2021.

Après Verdun, Saint-Dié, Châlons, Saverne et Epinal, le Conservatoire National des Arts et Métiers va ouvrir un sixième hub dans le Grand Est à Sedan.

Le 26 septembre 2019, suite à un appel à manifestation d’intérêt, les 55 premières villes du programme « Au cœur des territoires » ont été dévoilées. Parmi elles, figuraient Charleville-Mézières et Sedan qui, par ce biais, avaient la possibilité de s’intégrer dans le plan stratégique du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). C’est donc dans ce cadre qu’Ardenne Métropole a récemment choisi de faire l’acquisition de l’ancien siège de la Chambre de commerce et d’industrie de Sedan, implanté au 19, Boulevard Fabert, pour y préparer l’installation prochaine d’une « maison des compétences » qui y sera créée par le CNAM. 

Une plateforme où l’établissement public de l’Etat, placé sous la tutelle du ministère chargé de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, dispensera à 150 auditeurs, des formations à partir du niveau Bac selon des modalités d’organisation souples : cours du soir, à distance, en alternance, en apprentissage ou contrat de professionnalisation. Les travailleurs indépendants, en conciliant activité professionnelle et formation, les demandeurs d’emplois ou les étudiants à la recherche d’une formation complémentaire disposeront sur place d’une offre de formations d’enseignement supérieur dispensée par des chargés d’enseignement vacataires, dans des domaines variés tels que les secteurs scientifiques et techniques, industriels, comptabilité, gestion ou commerce. 

Ce hub des compétences fonctionnera en collaboration étroite avec les acteurs du territoire comme les entreprises locales, les autres organismes de formation, Pôle Emploi et les missions locales. 

« Dans les locaux mis à notre disposition et qui sont parfaitement conformes à nos attentes, nous fonctionnerons comme un tiers-lieu en faisant du co-working », confie Christian Bataille, chef de projet au CNAM, qui a fait un premier état des lieux, le 12 janvier, en présence de Boris Ravignon et Didier Herbillon, maires de Charleville-Mézières et Sedan. 

Cette nouvelle structure sera aussi chargée de la mise en place du dispositif Ardan ouvert aux entreprises de moins de 50 salariés. Celles-ci pourront intégrer un demandeur d’emploi au profil entreprenant qui sera chargé de développer une activité nouvelle sur une durée de six mois. Une convention de fonctionnement de ce hub sera prochainement signée entre les représentants du CNAM et les partenaires fondateurs (Etat, Région Grand Est, Ardennes Métro- pole et la Banque des Territoires). 

Cette structure disposera sur place d’un accueil pour donner des informations, conseils et pistes d’orientations à tous ceux qui souhaiteraient évoluer professionnellement ou opérer une reconversion. Elle sera encadrée par un responsable du hub, un ingénieur pédagogique pour gérer la formation et une assistante polyvalente chargée du commercial et de l’administratif. Tous seront embauchés sur site via un recrutement local. 

Après avoir obtenu des aides à l’amorçage, cette maison des compétences devrait par la suite équilibrer elle-même ses comptes.

Commentaires