Le CESER préconise de laisser du temps au projet de centre de stockage Cigéo

(Crédit : Pixabay)

À la demande du Conseil régional, le CESER Grand Est vient de rendre son rapport sur « La gestion et le stockage des déchets radioactifs ». La gestion des déchets radioactifs est un point central de la transition énergétique. Le choix de leur enfouissement a été fait par les gouvernements successifs et par l’ANDRA, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Le Grand Est compte deux sites de stockage en activité, et deux autres en projet. Pour les deux premiers, des sites en surface localisés dans l’Aube, il s’agit de Soulaines-Dhuys (un million de m3 de capacité pour déchets de faible et moyenne activité à vie courte), en fonction depuis 1992, et de Morvilliers (650 000 m3 de déchets à très faible activité avec une extension à court terme à 900 000 m3), en fonction depuis 2003. Un troisième site, en surface ou subsurface, est annoncé dans l’Aube à Juzanvigny ou Epothémont sur 200 hectares à 5 km de