Le CESER juge le BP 2020 du Grand Est encore trop timide

Patrick Tassin

Patrick Tassin, Président du CESER Grand Est, juge ce Budget Primitif 2020 quelque peu timide.

Le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional, réuni en séance plénière le 5 Décembre dernier, sur fond de grèves et manifestations d’ampleur, a assumé sa mission en se prononçant sur un Budget Primitif du Grand Est qu’il estime encore perfectible sur le fond comme sur la forme. Dans ses observations générales sur le Budget Primitif 2020 qui sera mis au vote par le Conseil Régionale, les 12 et 13 Décembre prochains, le CESER relève un retrait d’une année sur l’autre, 3,17 Mds€ contre 3,20 Mds€ au BP 2019, soit une baisse minime de 30 M€ (- 0,9%), en partie imputable à la perte (- 162 M€), décidée par l’Etat, de l’essentiel de la compétence régionale en matière d’apprentissage. Pour le Président du CESER : « Sur le fond, ce budget, plutôt timide, ne fait pas exploser les lignes. On n’y sent pas la dynamique attendue, surtout après l’annonce de la mise en perspective du PPI, le Plan