Le CESER Grand Est préconise un droit à l’expérimentation de l’organisation de la parole citoyenne

Patrick Tassin : « Pour le CESER, le Grand débat national est loin d'être terminé ».

TVA à 5,5% pour les TER, vignette poids lourds, respect des engagements financiers de l’État en matière de contractualisation, meilleur financement des économies d’énergie, création d’une structure assurant la pérennité de la parole citoyenne... Le CESER Grand Est a rendu sa copie participative au Grand débat national. Pour le CESER Grand Est, le Grand débat national n’est pas terminé. L’assemblée consultative régionale a certes rempli la mission qui lui a été confiée par le Premier ministre : être le réceptacle d’un certain nombre de débats organisés dans le Grand Est et faire elle-même des propositions à la Mission du Grand débat national. Pour autant, le CESER se réserve le droit de s’intéresser aux réponses de l’exécutif national et de l’écart qu’il pourrait y avoir entre ces réponses et ses préconisations. Pour remplir sa mission, le CESER Grand Est a pris quatre initiatives