Le Cabaret Vert, conquêtes en terrain conquis

2300 bénévoles font battre le cœur du festival. Une micro-société éphémère aux multiples savoir-faire que le Cabaret souhaite désormais récompenser avec BlaBla Job. (Crédit : M. Tchakmakdjian)

Le Cabaret Vert investit Charleville-Mézières du 22 au 25 août. Caractérisé d’« indépendant et durable », il est surtout un renouvellement perpétuel de challenges. Depuis désormais quinze ans, le Cabaret Vert est devenu incontournable. Pourtant, chaque année, de nouvelles problématiques génèrent de nouveaux challenges. Et c’est ce qui rend l’exercice aussi périlleux que fascinant. « L’année dernière, nous avons fait 94 000 personnes, se souvient Julien Sauvage, directeur du festival, et même si c’est un super score, ce n’était pas suffisant. Cette année, nous sommes challengés à faire mieux, pour dégager de l’excédent et combler le déficit de l’année dernière ». Avoir une certitude de réussite, pour tout festival, passe avant tout par la nécessité de réaliser 90% de remplissage, pour équilibrer les finances. Mais cette année, outre l’objectif d’aller au-delà et d’afficher