Le burn-out : symptôme d’un processus en six temps

Par Lou Laurence Pelletier, psychosociologue clinicienne et chercheuse, PhD., ESCP Business School Pour ceux qui sont hyper-sollicités, comme pour ceux qui ont un sentiment d’inutilité, la crise sanitaire que nous traversons peut s’avérer éprouvante, les congés n’étant pas toujours bénéfiques. Lors de ces moments de repos, le risque est d’aller trop loin dans la réflexion et de prendre sur soi toute la responsabilité d’une situation. Cela permet de ne pas se sentir victime impuissante, mais aussi de ne pas remettre en question son environnement de travail, surtout dans un contexte devenant très tendu sur l’emploi. Mais cette défense inconsciente peut faire le lit de l’épuisement professionnel, burn-out en anglais. Par définition, ce syndrome se réfère au travail. Pour autant, ses symptômes – épuisement émotionnel, dépersonnalisation, perte de l’estime de soi – touchent un individu. Et de fait, le burn-out
Commentaires