Le bon soin en un clic

Arnaud Mallinger et Michaël Lucas. Ils ont créé une application qui vise à trouver un soin dermo-cosmétique adapté et écoresponsable. Une nouvelle application vient de faire son apparition sur la toile : il s’agit de Kéabot, « Kéa » signifiant « soin » en japonais, développée par la jeune pousse toulousaine éponyme. Lancée en période post-confinement par Arnaud Mallinger, 30 ans, docteur en pharmacie et en biologie qui s’est adjoint des compétences de Michaël Lucas, 23 ans, développeur en informatique, l’application vise à simplifier la recherche d’un soin dermo-cosmétique face à une offre pléthorique et orienter ainsi le consommateur vers un produit adapté. « Nous avons fait le choix d’une application mobile car c’est un réel gage de rapidité, ce qui est essentiel aujourd’hui pour répondre aux attentes des consommateurs. De plus, elle permet de toucher un public jeune, adepte des technologies mobiles »,
Commentaires