Le bâtiment aubois porté par une démographie favorable

Responsables administratifs, élus et entrepreneurs présents au premier café éco de la Capeb Aube. (Photo : Laurent Locurcio)

Le premier café éco de la Capeb constate une activité bien orientée mais toujours des difficultés de recrutement. Le bâtiment aubois se porte plutôt bien. C’est l’un des enseignements du premier café économique du BTP de l’Aube organisé par la Capeb. Les chiffres diffusés par la CERC (cellule économique régionale de la construction) Grand Est incitent à l’optimisme dans plusieurs domaines. Par exemple, les mises en chantier de logements progressent de 9% dans l’Aube alors qu’elles régressent de 5% sur le plan national. Autre exemple, la progression des logements collectifs autorisés s’inscrit en hausse de 27%. Au delà du logement, l’activité est forte également pour les locaux d’activités. Avec 213 000 m2 de locaux mis en chantier dans le département, la hausse sur une année est de plus de 80% ! S’il est vrai que quelques gros projets suffisent à faire monter spectaculairement les chiffres, la
Commentaires