LdF 2021 : réductions et crédits d’impôt, exonérations, primes…

De gauche à droite : Benjamin Coeuriot (notaire), Stéphane Weibel (expert-comptable), Benjamin Busson (Matot Braine), David Mennetret (notaire), Virginie Villemain (expert- comptable), Thibault Pierlot (notaire).

Si de nombreuses mesures de la Loi de finances 2021, à destination des entreprises, découlent de la crise sanitaire et économique que l’on traverse, certaines de ses dispositions intéressent aussi directement les particuliers. Conditions sanitaires obligent, c’est par visioconférence que s’est déroulée la traditionnelle présentation de la Loi de finances 2021, organisée par la Chambre interdépartementale des notaires et l’Ordre des experts-comptables région Champagne, en partenariat avec notre titre et animée par son rédacteur en chef, Benjamin Busson. Parmi les principales nouveautés, à l’égard des particuliers tout d’abord, la Loi de finances 2021 revisite le régime fiscal de la prestation compensatoire en cas de divorce, et stipule que les versements en capital effectués ouvrent droit à la réduction d'impôt en cas de prestation compensatoire mixte. S’y ajoute la déductibilité des versements spontanés au titre de
Commentaires