L’avenir n’est pas un long canal tranquille

Le Canal du Nivernais fait partie des trois univers et expériences à découvrir dans la Nièvre, avec le Morvan et la Loire en Bourgogne. À vélo ou en bateau, le Canal du Nivernais permet aux touristes de découvrir la Nièvre, de Decize à Auxerre, à travers son histoire, ses vignobles et ses villages pittoresques.

En lançant sa grande consultation “Imaginer le canal du Nivernais”, le Syndicat mixte d'équipement touristique du canal du Nivernais confie l’avenir du canal à ses acteurs. S'il peut fièrement arborer le titre de deuxième canal le plus fréquenté de France après celui du Midi, derrière l’image, la réalité est toute autre. Avec 20.000 visiteurs par an en moyenne, le petit frère est loin de l’historique canal qui relie Toulouse à la Méditerranée et qui draine lui plus de 330.000 visiteurs. Une économie touristique plombée par la crise sanitaire : pour exemple, 95 % des loueurs de péniches durant l’été sont étrangers. Et comme un remous n’arrive jamais seul, la convention signée en 1972 par le Conseil départemental de la Nièvre qui lui confie l'aménagement, l'entretien et le développement de la partie centrale prendra fin en 2022. La coopération interdépartementale qui réunit depuis 2010 les agences de tourisme de la
Commentaires