L’Aube se spécialise autour des objets connectés

Des pannes peuvent être simulées sur la chaîne d’assemblage et résolues même à distance grâce aux multiples capteurs. (Photo : Laurent Locurcio)

Une chaîne connectée d’assemblage a été installée au pôle de formation des industries de Rosières pour répondre aux besoins croissants des entreprises régionales. Dans la fabrication industrielle, les objets connectés sont désormais omniprésents. Machines, robots et lignes de fabrication sont truffés de capteurs capables de prévoir à l’avance une défaillance, d’indiquer l’usure prématurée d’une pièce ou encore de renseigner sur l’origine d’une panne. Les métiers de la maintenance suivent cette évolution et deviennent de plus en plus techniques, nécessitant de nouvelles compétences en électronique et en informatique. « C’est une révolution non seulement pour nos industries mais également pour toutes les activités de fabrication », rappelle Russel Kelly, président départemental de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM). Pour former les professionnels dont les industries