L’Aube doit encore étoffer son offre hôtelière

Didier Leprince président CDT Aube

Pour Didier Leprince, président du comité départemental de tourisme, l'Aube possède encore un potentiel important de développement touristique.

Selon le bilan annuel dressé par le cabinet KPMG et Aube en Champagne Tourisme & Congrès, la demande continue de progresser. Les évènements sociaux et la canicule n'auront finalement pas pesé sur l’activité touristique dans l’Aube. Selon l’Insee, le nombre de nuitées passées par des touristes dans le département en 2019 a progressé de 2,4 % par rapport à l’année précédente, alors même que la Marne (-2,3%), les Ardennes (-19%) et la Haute-Marne (- 8,4%) sont en recul. Une baisse à relativiser toutefois par la forte progression dans ces départements en 2018 en lien avec les commémorations de la première guerre mondiale. Dans l’Aube, c’est notamment le camping qui affiche complet, avec une augmentation de la fréquentation de 4 %. Une exception notable puisque les autres départements champardennais ont enregistré une baisse de 5% à 33% de la fréquentation des campings. « Nous avons beaucoup développé l'attractivité