L’ANTS a créé 300 emplois

Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique (à gauche), à l’écoute des explications formulées par Jérome Letier, le directeur de l’ANTS. (Photo : Pascal Remy)

Depuis 2008, l’Agence Nationale des Titres Sécurisés monte en puissance à Charleville-Mézières, au point d’externaliser un second centre d’appel auprès du groupe Intelcia. L’entrée en vigueur du Plan Préfectures Nouvelle Génération a profondément transformé les modalités de délivrance des titres réglementaires (carte d’identité, passeport, permis de conduire, certificat d’immatriculation, carte grise) en généralisant le recours aux téléprocédures. D'où la montée en puissance de l'Agence nationale des titres sécurisés, basée à Charleville-Mézières depuis septembre 2008 suite à une promesse de délocalisation faîte par Nicolas Sarkozy. Après avoir créé 100 emplois de téléconseillers sur le site du Théâtre, cet établissement public a accéléré le mouvement en créant cinq autres plateaux dans le centre d’affaires Terçiarys près de la gare. L’objectif étant de compter sur deux endroits