La Wild Code School répond aux besoins du marché

La Wild Code School forme ses élèves dans les locaux de Quartier Libre, à Reims. Crédit: Philippe Demoor

Les élèves de la deuxième promotion de l’école de formation de développeurs informatiques ont travaillé sur des projets d’applications pour des étudiants de NEOMA. Au bout de cinq mois de formation, le langage informatique Java-Script, utilisé pour les applications et sites web, n’est plus du « chinois » pour les élèves de la Wild Code School qui ont appris les bases du code en mettant en pratique concrètement leurs connaissances sur des projets. En l’occurrence, la création de trois applications web, accessibles en mobilité, en répondant au cahier des charges d’étudiants du programme Tema (innovation et digital management) de NEOMA. « Neuf projets nous ont été présentés et trois ont été choisis par nos élèves qui ont travaillé par groupe de quatre, encadrés par leur formateur Thomas Culdaut », explique Clément Béchetoille, le campus manager de la Wild Code School, implantée dans les locaux de Quartier Libre, à