La start-up Winalist lève 500 000 euros

La filière de l’œnotourisme se transforme avec le développement de start-up comme Winalist. Première levée de fonds réussie pour Winalist, la plateforme web disponible en 11 langues qui permet aux visiteurs français et étrangers de réserver des expériences œnotouristiques facilement. Ce sont 500 000 euros qui faciliteront l’embauche d’experts dans leur domaine et qui permettront le développement de la start-up, aujourd’hui omniprésente en Champagne, dans le reste du territoire viticole Français et en Europe d’ici quelques mois. L’œnotourisme comptabilisait non loin de 10 millions de visiteurs en 2017 (hausse de 30% en 10 ans), 15 % du tourisme français et 2 régions qui sortent du lot, la Champagne et le Bordelais (chiffres : Atout France). Dans ce contexte, Winalist a frappé fort en adoptant une stratégie pure player : « Notre activité, exclusivement digitale nous permet une grande réactivité : un nouveau domaine