La Safer Grand Est au service de la préservation du foncier agricole

La Safer Grand Est accompagne l’installation des jeunes agriculteurs et viticulteurs.

Fruit de la fusion des Safer Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne en 2017, la Safer Grand Est a pour mission principale de réguler le marché du foncier agricole pour en optimiser la valorisation et éviter ainsi la spéculation. Responsable des grands équilibres de l’activité foncière agricole, la Safer Grand Est a vu son activité augmenter en 2018 puisqu’elle a examiné pas moins de 30 000 notifications de vente. Soit 1000 notifications de plus que lors de l’exercice précédent. « 68 000 hectares ont changé de main dans le Grand Est en 2018 », précise son président Marc Moser. Et contrairement à certaines idées reçues, le droit de préemption reste un recours largement minoritaire dans les transactions réglées par la Safer, explique le président : « 92% des transactions sont réglées à l’amiable, seules 8% d’entre elles débouchent sur une préemption. D’ailleurs nous intervenons aussi très souvent en tant que